Les technologies esthétiques Laser & Sens

  •  LLD LS 3964 177 Ecr

Laser médical

Le LASER c’est de la lumière. Une lumière particulière car elle n’est constituée que d’une seule longueur d’onde ce qui signifie qu’elle est une toute petite partie de l’arc-en-ciel (une seule couleur) : le rouge en l’occurrence. Cette « couleur » a été choisi car elle est absorbée par le pigment noir: la mélanine du poil et des tâches et les pigments rouges et bleus: l'hémoglobine des lésions vasculaire.

 

Le laser utilisé est un laser Alexandrite-Yag de marque Candela, reconnue comme la plus performante mondialement sur le marché du laser, nous permettant de multiples applications.

Les actions

  • Dépilation visage & corps des zones fragiles et phototype foncé
  • Remodelage collagénique
  • Tâches pigmentaires
  • Lésion vasculaires
  • Angiomes plans ou stellaires
  • Télangiectasies, veinulectasies

L'épilation définitive

La mélanine colore les poils et les cheveux en brun. Elle donne aussi le bronzage, la peau mâte, les yeux marrons.
Plus il y en a, plus la structure apparaît marron foncée, voir noire.

 

Donc, toute l’astuce consiste à envoyer la lumière rouge du laser, évoquée précedemment, sur les poils bruns pour détruire immédiatement le poil jusqu’à son bulbe. On comprend bien que plus le poil est brun, plus il contient de mélanine qui capte la lumière, plus il se produit une brûlure importante du bulbe ; le tour est joué.

 

La destruction du bulbe effectuée, les poils ne repousseront pas car le bulbe contient l’essentiel des cellules qui leur donnent naissance. Toutefois, deux phénomènes peuvent se produire:

 

  1. la destruction partielle du bulbe entraîne la repousse d’un poil généralement beaucoup plus fin.
  2. Dans une population de poils, il y en a de « tout âge » notamment des « vieux » dont la racine s’est détachée du bulbe et donc le LASER brûlera la tige du poil mais non son bulbe.

 

Voilà pourquoi il est convenu de dire qu’il faut plusieurs séances (cinq en moyenne suivant les appareils) pour une éradication de 90% à 95% des poils.

Epilation pour les peaux mates ou bronzées

Le GENTLELASE de chez Candela est un nouveau Laser américain de type Alexandrite/NdYag. Sa particularité est de pourvoir traiter les peaux mates, métisses, noires et même les peaux bronzées ! Ce Laser est rapide toutefois les poils ne tomberont que 21 jours après la séance.

La plupart du temps il faut quelques séances de plus que pour les peaux claires. 

Spécificités de l'épilation chez la femme:

On distingue deux zones chez la femme :

    • le visage
    • Le reste du corps

 

Pourquoi: car le visage est constitué essentiellement de poils fins rarement très gros. Alors le nombre de séance est d’emblée supérieurs à 5.

 

Pour le visage :

 

  1. La lèvre supérieure :
    Longtemps difficile à traiter avec les anciens LASER, elle ne pose plus trop de soucis aujourd’hui. Les poils sont très hormono sensibles. Prévoir 7 à 10 séances (le nombre de séances dépend de nombreux paramètres: voir l’article sur les généralités de la technique Laser). La zone sous le nez est un peu douloureuse.
  2. Les pattes :
    Les résultats sont plus nuancés; si chez certaines personnes elles disparaissent rapidement, chez d’autres, le nombre de séances est très important ce d’autant que les poils sont soit, tous clairs, soit mélangés à des poils clairs.
  3. Le menton :
  4. La réponse au traitement est généralement longue surtout si les poils sont gros et bruns. Compter une dizaine de séances.
    Les pommettes, la région sous mandibulaire, le cou et les joues sont les zones les plus résistantes au Laser mais aussi à l’épilation électrique. Souvent fins et clairs, ces poils sont aussi hormono-dépendants donc résistants par nature. Il ne faut les traiter que lorsque l’on est obligé c’est-à-dire quand ils sont gros et bruns. Dans le cas contraire, on peut assister à une repousse paradoxale par stimulation c’est-à-dire avoir plus de poils après qu’avant le traitement!… Donc la plus grande prudence s’impose.
  5. Le front :
  6. Souvent demandé chez les femmes qui ont un petit front ou chez celles dont les limites sont disharmonieuses ; les résultats sont plutôt bons.
  7. La nuque :
  8. C’est une zone un peu douloureuse. Les résultats sont plutôt bons mais attention à ne pas descendre trop bas sur la nuque car le risque de stimulation est très important. Ne pas raser trop bas non plus avant le traitement sinon vous en aurez plus qu’avant!

 

Pour le corps :

 

  1. Les aisselles, le maillot et les demi jambes (jambes anatomiques) :
    pas de soucis majeurs se sont des zones de prédilection. Noter que plus les poils sont clairs plus le nombre de séances augmente ! Le maillot (surtout la partie basse) et les chevilles sont assez sensibles. 
    Détail pratique : éviter les dessous foncés qui captent le Laser.
  2. Les bras, les avant-bras, les mains et les phalanges :
    le nombre de séances dépasse souvent 5 car les poils sont fins. Le coude résiste un peu.
    Le piège : dépasser le haut des bras, atteindre les épaules qui répondent très mal avec un risque majeur de repousse paradoxale !
  3. Le dos, le bas du dos :
  4. Les résultats sont corrects avec un nombre de séances qui va de 3 à plus. Il persiste souvent une délimitation entre la zone traitée et le reste du duvet.
    Le haut du dos : nous déconseillons de le faire car les repousses paradoxales sont majeures donc nombre de séances supérieur à 10 !
  5. L’abdomen (le ventre) le thorax :
  6. Les résultats sont très bons sur les deux zones bien que ce soient des zones à duvet, peut être est ce dû au fait que ce sont très souvent des personnes au poil très brun qui en font la demande. Les quelques patientes que nous avons traitées sont très satisfaites des résultats. Le nombre de séances est fluctuant de 4 à 8.
  7. Le maillot, Le sillon inter fessier (SIF) :
  8. Le maillot ne pose pas de problème. Le traitement se fait en 3 à 5 séances régulières. La partie charnue du fessier est plus difficile en général car les poils sont plus fins mais les résultats sont bons en moyenne en 6 séances environ.
  9. Les cuisses :
    Seules les parties latérales de la cuisse sont résistants. Sinon, il n’y a pas de soucis majeur en général. Le nombre de séances est de 5 à 9. 

 

Détails pratiques :

 

Eviter les pantalons serrés ou les collants.
Sachez que tout traitement qu’il soit hormonal ou pas de même que certaines pathologies (maladie) sous-jacentes peuvent entraîner des difficultés, voir une impossibilité, de traitement donc un nombre de séances inconnu.

Spécificités de l'épilation chez l'homme:

Tout d’abord, l’homme à une « imprégnation » hormonal différente de la femme. En effet, l’hormone dominante chez l’homme est la testostérone qui lui confère ses caractères sexuels secondaires dont sa musculature et sa pilosité. Ce qui va d’emblée rendre les choses plus difficiles car l’hormone mâle s’oppose à l’effet du laser et le nombre de séance est plus élevé que chez la femme dans 80% des cas.

 

Les différentes zones par ordre de fréquence :

 

  1. le dos :
  2. Pour le haut du dos et les épaules (qui est la demande la plus fréquente) dans 80% des cas il faudra plus de 8 séances avec un laser de bonne puissance car les poils sont plus profonds sur cette zone. Dans 20% des cas nous avons noté une disparition quasi totale en 4 à 5 séances sur toute la surface du dos. Il semble que cela dépende de la texture de la peau particulière. Pour le bas du dos, en quatre à cinq séances le résultat est satisfaisant voir excellent dans 99% des cas (pour les hommes ayant des poils bruns bien entendu…)
  3. la barbe :
  4. C'est une zone délicate : sur une barbe dense, l’énergie absorbée est très importante et la première séance est souvent subdivisée en plusieurs séances rapprochées au début du traitement. Ensuite les séances seront reprises à un rythme de 6 à 8 semaines puis progressivement espacées de plusieurs mois suivant le résultat désiré (diminution ou disparition totale).
  5. le torse :
  6. C'est une zone relativement facile.
  7. les autres zones sont plus simples que ce soit les bras, les jambes, les fesses les résultats sont bons avec 6 à 7 séances. 

Les résultats

  • Avant
  • Après 2 séances

Les questions les plus fréquentes

  • Est-ce c’est douloureux ?
    L’effet ressenti est comparable à un coup d'élastique et une chaleur intense. La sensation est très rapide et est apaisée par un système de cryogaz. Néanmoins la séance d’épilation laser ne doit jamais être douloureuse au point de devenir insupportable. Contrairement, si aucune sensation ne se fait sentir, nous pouvons émettre un doute quant au bon fonctionnement du laser.
  • Quels sont les contre-indications ?
    Ne peut pas être utilisé, ou l’avis du médecin est sollicité en cas de: - Grossesse - Prise de certains antibiotiques - Exposition au soleil - Cancer dans les 5 dernières années - Maladies vasculaires
  • Y’a t’il des effets indésirables ? Des risques pour la santé et la peau?
    Le LASER épilation ne peut être manipulé que par du personnel formé et qualifié, car l’utilisation des machines peut être dangereuse. Même dans les conditions normales d’utilisation, il peut subvenir des brûlures superficielles. Le laser doit alors être usé avec une extrême attention. Cependant, même si les brûlures peuvent impressionner, celles-ci n’ont aucune incidence sur la santé de la peau et ne laissent aucunes traces à long terme. Il n’a jamais été recensé de cancer lié à l’utilisation du LASER épilation. Il convient malgré tout d’éviter par précaution les grains de beauté. Les rougeurs de la peau apparues post-traitement, disparaîtront dans un laps de temps de 24 à 48 heures.
  • En combien de séances peut-on voir les résultats ?
    5 séances au minimum dont 3 séances sur les zones « faciles »: Chez la femme: aisselles, maillot, demi-jambe Chez l’homme: le bas du dos et les aisselles 2 séances ou plus pour d’autres zones pour avoir une éradication de 90% à 100% L’intervalle entre les séances: jusqu'à 8 semaines en fonction du type du de poils, de la zone traitée. Exemple : 3 semaines à un mois d’espacement pour la lèvre supérieure chez la femme car le renouvellement du poil est plus rapide A noter: La régularité des premières séances est un facteur de pronostic et de résultat. On note que les séances trop espacées ou trop rapprochées donnent de moins bons résultats.
  • L'épilation est-elle réellement définitive?
    L'expérience de cette pratique porte sur des patients et patientes traitées il y a plus de 10 ans et les résultats sont quasi parfait. Il repousse environ 5% voir moins entre 5 et 10 ans. Cela dépend de la qualité de l’épilation initiale. En cas de problèmes hormonaux, il y a néanmoins un risque de repousse.
  • Quelles sont les précautions à prendre?
    Avant les séances, il convient de ne pas être bronzé meme peu, sous peine de brûlures cutanées qui donneront des tâches cutanées blanches. Celles-ci disparaissent généralement en 6 à 15 mois. L’utilisation d’autobronzant est aussi à proscrire. Ne pas arracher le poil avant les séances par quelque moyen que se soit. Enfin, ne pas décolorer les poils car ceux-ci doivent avoir au moins une racine brune (contenant de la mélanine). Signalez toute prise de médicaments. Pendant les séances, Le port des lunettes de protection est obligatoire. La sensation lors du passage du Laser doit toujours être supportable sinon il convient d’en avertir le médecin sur-le-champ. A l’issue de la séance, il existe rougeurs avec quelques oedèmes péri folliculaires. Ils disparaissent en 24 à 48 heures avec l’application de crème hydratante. Quelques petites croutelles peuvent apparaître dans les jours qui suivent, elles disparaissent sans séquelle dans les 10 jours. Après les séances, Il convient de ne pas exposer les zones traitées par Laser aux U.V. et au soleil sous peine d’apparition de tâches brunes qui peuvent être indélébiles. Ce délai sauf exception est de 4 semaines. A noter, l’apparition exceptionnelle de folliculites bénignes mais qui doivent être montrées à votre médecin traitant. Ne pas prendre d’aspirine dans les 10 jours suivant la séance. Entre les séances, Il convient de ne rien faire notamment pas de rasage ni d’épilation sauf cas particuliers.

La newsletter Laser & Sens